16-09-2008
Semaine de l?Égalité des Chances à Elbeuf du 7 au 14 octobre 2008


16-09-2008
Concours d?affiches
« Tous différents? Tous égaux ! »

19-05-2008
Séminaire professionnel sur le thème :
« Homosexualité : savoir accompagner face à la stigmatisation et aux discriminations dans le monde du travail »

17-05-2008
Journée IDAHO :
Journée mondiale de lutte contre l'homophobie

07-02-2008
Séminaire professionnel sur le thème :
La place des femmes dans les médias

Document sans titre

Qui sommes nous ?

En tête de liste :

L’Association Régionale des Missions Locales de Haute-Normandie lien
L’ARML rassemble les Missions Locales et les PAIO (permanences d'accueil, d'information et d'orientation) de Haute-Normandie au sein d’un réseau régional structuré. C’est un lieu d’échanges, de réflexions, d’innovations. Elle participe à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques d’insertion des jeunes.

La cellule Projet Lucide est basée à l'ARML.

Les autres porteurs du projet :

Globules, le journal de l’Ecrit-Santé lien
Globules est un journal participatif d’expression, d’information et de réflexion sur des thématiques de santé globale (au sens de l’Organisation Mondiale de la Santé : « la santé est un état complet de bien-être physique, psychologique et social, et pas seulement l’absence de maladie » - 1947). Les reportages donnent la parole aux 14/25 ans sur des thématiques de santé, d’environnement et de citoyenneté.

L’Union Sociale pour l’Habitat lien
Les organismes de logement social membres de l’USH ont un but non lucratif et visent à aider les ménages disposant de revenus modestes à se loger (location, accession à la propriété, prêts aux familles). Leur expérience est mise au service des collectivités locales et de leur politique de l’habitat.

Le Rectorat lien
L’Académie de Rouen, par sa Délégation à l’Egalité des Chances, est impliquée dans la lutte contre les discriminations, en particulier sur l'égalité filles/garçons, l'accueil des migrant-e-s et la promotion des jeunes d’origine défavorisée.

OPCALIA Haute-Normandie lien
OPCALIA Haute-Normandie est un Organisme Paritaire Collecteur Agréé régional interprofessionnel, dont la mission principale est la gestion des fonds de la formation professionnelle des entreprises. Il contribue au développement des qualifications et compétences des salarié-e-s et à l’insertion des jeunes et demandeurs-euses d’emploi.

Le Centre des Jeunes Dirigeants d’entreprise lien
Le CJD est un mouvement associatif fondé en 1938 dont l’objectif est de mettre l’économie au service de l’homme et de la femme. Les membres participent au cycle initiateur de performance suivant : réfléchir pour prendre du recul et anticiper, se former pour progresser, expérimenter pour innover et s’engager pour influencer.

Le Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples lien
Créé en 1949, à l’initiative de résistants et survivants de la Déportation de la seconde guerre mondiale, le MRAP combat toutes les formes de racisme, agit pour l’amitié entre les peuples et pour l’égalité des droits.


Contexte & historique

La lutte contre les discriminations s’est imposée progressivement comme une priorité pour les acteurs de la région Haute Normandie. La volonté d’agir s’est traduite en juin 2004 pour l’ARML et ses partenaires grâce au soutien de l’Etat (DRTEPF), de la Région et de l’ACSÉ, par la mise en œuvre de deux grands projets : d’une part l’organisation des premières Assises régionales de lutte contre les discriminations (le 16 décembre 2004) et d’autre part l’élaboration d’un programme d’actions de terrain pour lutter contre les discriminations de la vie quotidienne.

Alimentée par l’intérêt suscité par les Assises et l’engagement qui en était ressorti au niveau régional à travers la signature de la Charte régionale de lutte contre les discriminations, la phase de réflexion sur un projet EQUAL a abouti en avril 2005 au dépôt du projet LUCIDE. Son acceptation par le FSE a été confirmée en juin 2005. Le soutien de la Région Haute Normandie, des Départements de la Seine Maritime et de l’Eure, de la DRTEFP et de la DRDFE, de l’ACSÉ et de la Fondation Dexia, a permis le passage à la mise en œuvre du projet LUCIDE fin 2005.

Ce programme d’actions de terrain entend apporter, à travers des expérimentations, des réponses pour lutter contre les discriminations au quotidien et mobiliser l’ensemble des acteurs haut-normands et les accompagner dans la concrétisation de leur engagement.


Objectifs

  1. Produire des données sur les phénomènes de discrimination .
  2. Développer une prise de conscience de l’ampleur des phénomènes discriminatoires et de leurs diverses formes.
  3. Faire émerger de nouvelles pratiques et procédures non discriminantes à partir de recherche-actions expérimentales menées en coopération avec les partenaires.

Champs d’action

Le projet porte sur tous les types de discriminations (liées à l’origine, aux croyances, à la couleur de peau, à l’âge, au handicap, au genre, à l’orientation sexuelle, à l’état de santé... etc... Voir les 18 critères de l'article 225-1 du Code Pénal) et sur l’ensemble des actes, pratiques, procédures et processus qui entraînent, directement ou indirectement, des phénomènes de discrimination dans la vie quotidienne.

Le projet porte sur six grands domaines de la vie quotidienne : la santé, le logement, l’éducation , la formation professionnelle , l’emploi et la communication.


L’approche LUCIDE

Le principe central du projet LUCIDE est de prôner une approche commune pour lutter contre tous les types de discriminations au nom du refus de la possibilité d’un traitement différencié des personnes sur quelque critère que ce soit.

Ce projet s’appuie sur une approche participative dans laquelle  l’investissement des publics cibles est considérée comme fondamental et indispensable.

Ancrées dans un positionnement éducatif, les actions menées s’inscrivent dans une démarche d’accompagnement au changement des acteurs intermédiaires et de responsabilisation des publics cibles.

La particularité de LUCIDE est de vouloir créer une synergie à partir du désir d’agir des différents acteurs du territoire (services de l’état, associations, entreprises, collectivités territoriales).


Territoire concerné 

L'ensemble du territoire haut-normand (Seine-Maritime et Eure).


Durée du projet

De décembre 2005 à décembre 2008.


Les partenaires transnationaux

Tout projet financé par le FSE comporte un volet européen.

Les partenaires transnationaux du projet LUCIDE sont :

  • Le projet MAGAP EMPLEO (Région de Murcia - Espagne) qui vise à développer un plan d’action global de développement local sur le thème de l’égalité des chances homme/femme ;
  • Le projet SIMPLE (Province Aquila et Teramo - Italie) qui consiste à mettre en réseau tous les acteurs de l’accompagnement à l’insertion sociale des publics migrants ;
  • Le projet CENTRO DE LA VITALIZACIONE DE LA ZOOTECNIA DA LATTE (Région Lazio- Italie) qui s’attache à l’analyse et à la recherche des conditions favorables au développement et à l’efficience des entreprises agricoles.

www.regards-lucide.org